Quelles sont les conditions d’admissibilité à un prêt personnel?

Date de publication : 10 septembre 2015
Par :
woman-sitting-at-her-worktable-with-documents

Un prêt personnel est un excellent moyen d’obtenir une somme forfaitaire que vous pouvez utiliser pour payer les achats importants, les rénovations domiciliaires, la consolidation des dettes, les vacances, les études et plus encore. Au Canada, vous devez être âgé d’au moins 18 ans pour être admissible. Vous trouverez ci-dessous les autres conditions d’admissibilité principales à un prêt personnel.

Pièce d’identité et preuve de résidence canadienne

Une pièce d’identité et une preuve de résidence canadienne sont requises pour obtenir tout type de prêt au Canada. Les banques et les prêteurs veulent savoir avec qui ils parlent. Une carte d’identité avec photo, un permis de conduire ou un passeport est normalement requis, mais certains établissements peuvent accepter une carte d’étudiant ou d’employé avec photo. Une facture de services publics ou un autre courrier officiel livré et oblitéré par Postes Canada peut servir de preuve de résidence. Cela prouve au prêteur que vous vivez à l’adresse que vous avez mentionnée sur votre demande. Parfois, si votre adresse postale et l’adresse sur votre pièce d’identité ne correspondent pas, vous devrez mettre à jour votre pièce d’identité avant d’obtenir un prêt.

Accès à votre rapport de solvabilité

Vous devrez également fournir des renseignements permettant au prêteur d’accéder à votre rapport de solvabilité. Que votre cote de crédit soit excellente, moyenne ou mauvaise, le prêteur voudra examiner votre cote de crédit afin de déterminer les risques que vous pourriez présenter avant de vous prêter de l’argent. La plupart du temps, les prêteurs auront besoin de votre numéro d’assurance sociale (NAS). Il peut y avoir différentes façons d’obtenir votre cote de crédit, mais votre NAS est la plus commune.

Cosignataire et, dans certains cas, une garantie

Si vous avez une mauvaise cote de crédit ou que votre cote se trouve au bas de l’échelle « moyenne », vous pourriez être amené à fournir une garantie ou à demander l’aide d’un cosignataire avant d’obtenir le prêt. Votre voiture, un bijou coûteux ou toute autre chose de valeur peut servir de garantie. Le prêteur la retiendra jusqu’à ce que vous ayez payé le solde en entier. Si vous êtes en défaut à l’égard de votre prêt, le prêteur prend possession de votre propriété et peut la vendre afin de récupérer son argent. Si vous ne pouvez pas fournir une garantie, vous avez également la possibilité de demander l’aide d’un cosignataire. En effet, une personne ayant une bonne cote de crédit peut cosigner les documents du prêt et assumer la responsabilité de rembourser le prêt si vous vous trouvez en défaut de paiement.

Attestation d’emploi, des revenus et des dépenses

Enfin, votre prêteur demandera à vérifier certains renseignements, tels que votre situation d’emploi, vos revenus, et différentes dépenses, notamment votre loyer, vos paiements hypothécaires, vos paiements des factures de services publics, vos coûts alimentaires, et plus encore. Il peut ainsi déterminer le montant de revenu dont vous disposez chaque mois, montant dont il tiendra compte lorsqu’il prendra sa décision d’accorder un prêt ou non. Les prêteurs ne vous demanderont pas de rembourser plus que ce que vous pouvez vous permettre chaque mois, donc il leur est essentiel de comparer vos revenus et vos dépenses mensuelles afin d’atténuer le risque. Cela vous aidera également à intégrer leurs conditions dans votre budget.

Les exigences relatives à l’obtention d’un prêt personnel ne sont pas difficiles à respecter. Assurez-vous de recueillir tous ces renseignements et apportez-les avec vous si vous soumettez votre demande en personne à votre banque, à une coopérative de crédit ou à un autre établissement financier. Cela rend le processus plus facile et peut vous permettre d’obtenir plus rapidement l’argent dont vous avez besoin.