Mon guide infaillible pour épargner 5 000 $ cette année

Date de publication : 27 avril 2016
Par :
Canadian Loonies

Photo courtoisie de : KMR Photography

À mesure que le taux d’épargne des ménages canadiens reste autour de 5,4 %, il est évident que les Canadiens n’épargnent pas assez. Mais dans ce climat financier, les raisons sont également très évidentes. Il est difficile d’épargner de l’argent. Qu’il s’agisse des coûts de logement élevés, des faibles revenus ou d’un taux d’endettement trop élevé, il y a tellement de priorités financières qui pèsent sur les Canadiens que le besoin d’épargner de l’argent ne peut faire l'objet que d'une réflexion après coup.

Cela dit, il est important d’épargner de l’argent, et devenir un bon épargnant demande de la patience et de la pratique. En tant qu’épargnante expérimentée (j’ai épargné 10 000 $ jusqu’ici en 2016), j’ai perfectionné une méthode éprouvée pour devenir une épargnante extraordinaire. Voici mes techniques infaillibles qui vous permettront d’épargner 5 000 $ en un an.

Établir vos intentions

Dire simplement « je vais épargner 5 000 $ cette année » ne suffit pas. Vous avez besoin d’une raison pour mettre votre argent durement gagné à la banque. Votre raison doit être assez convaincante pour que vous ne renonciez pas à votre objectif.

Si vous voulez épargner 5 000 $, pensez aux raisons pour lesquelles vous épargnez cet argent. Par exemple, vous voulez peut-être épargner 5 000 $ pour les situations d’urgence. C’est un bon début, mais si vous voulez respecter cet objectif, vous devez aller plus loin. Ajoutez un peu d’attachement émotionnel. Par exemple :

Je veux épargner 5 000 $ en cas d’urgence parce que :

•    Je veux être en mesure de réparer ma voiture sans hésiter

•    Je ne veux pas m’inquiéter de perdre mon emploi

•    Je veux être en mesure de réserver un vol de retour pour voir ma famille à n’importe quel moment

•    Je veux être en mesure d’amener mon chien chez le vétérinaire s’il tombe malade

•    Je veux être en mesure de me permettre une chambre d’hôtel s’il y a un incendie dans mon appartement

Ces déclarations émotionnelles donnent du poids à votre objectif. Elles vous permettent de visualiser ces situations et de comprendre comment cet argent supplémentaire atténuera votre stress si le pire se produit. Lorsque vous ajoutez ces attachements émotionnels, vous ne vous efforcez pas simplement d’épargner 5 000 $, vous luttez pour la sécurité.

Décomposez votre objectif

Même si vous avez remboursé beaucoup de dettes dans le passé ou vous avez réalisé d’autres objectifs financiers importants, le fait d’épargner est certes une autre affaire. Cela peut sembler impossible.

La meilleure façon d’épargner une grande quantité d’argent est de le décomposer en petits morceaux. Si votre objectif est d’épargner 5 000 $ en un an, essayez de le transformer en un engagement mensuel.

5 000 $ / 12 mois = 416 $ par mois

Au-delà de cela, vous pouvez également le décomposer par période de paie. Par exemple, si votre employeur vous paie toutes les deux semaines, vous devrez épargner :

5 000 $ / 26 périodes de paie par année = 192 $

Pour épargner 5 000 $ en un an, vous devrez dédier environ 200 $ de votre chèque de paie à votre objectif d’épargne à chaque période de paie. Deux cent dollars semble être beaucoup moins intimidant que 5 000 $.

Accélérez votre progrès

Le fait d’épargner est rasoir, mais le faire automatiquement est carrément ennuyant. C’est pourquoi, lorsque j’ai un objectif d’épargne, je cherche toujours des moyens de le réaliser plus tôt que prévu.

Vous pouvez le faire de plusieurs façons. Premièrement, vous pouvez utiliser des revenus inattendus, comme un remboursement d’impôt ou un cadeau d’anniversaire. Par exemple, si vous recevez un remboursement d’impôt de 1 000 $, et vous utilisez cet argent pour atteindre votre objectif d’épargne, vous épargnerez 5 000 $ en 10 mois plutôt qu’en 12.

Deuxièmement, vous pouvez utiliser toute économie se trouvant dans votre budget et faire passer cet argent dans votre objectif d’épargne. Par exemple, si vous obtenez une diminution de vos primes d’assurance-automobile et vous épargnez 15 $ par mois, vous pouvez consacrer cet argent à votre objectif d’épargne et ainsi augmenter vos économies mensuelles de 416 $ à 431 $. Si vous ajoutez ce montant à votre remboursement d’impôt, vous atteindrez votre objectif d’épargne de 5 000 $ plus tôt.

Enfin, vous pouvez gagner plus d’argent et utiliser cet argent pour augmenter le montant que vous épargnez. Par exemple, si vous obtenez une augmentation salariale ou vous démarrez une activité complémentaire, cet argent peut vous aider à réaliser votre objectif d’épargne plus rapidement. Mais n’oubliez pas d’en retenir un peu aux fins de l’impôt si l’argent provient d’une activité complémentaire.

Par exemple, disons que vous démarrez une entreprise de promenade de chiens qui génère 200 $ après impôt. Si vous ajoutez ce montant supplémentaire au montant de 431 $ que vous épargnez déjà, ainsi que le remboursement d’impôt de 1 000 $, vous épargnerez 5 000 $ en six mois plutôt que 12.

Fêtez les petits objectifs

Si vous essayez d’atteindre un objectif très ambitieux, il est possible de perdre votre motivation avant de le réaliser. Afin d’éviter de perdre la motivation, fêtez les petits objectifs.

Par exemple, si votre objectif est d’épargner 5 000 $, faites-vous plaisir après chaque 1 000 $ que vous épargnez. Vous pouvez célébrer en sortant pour souper, ou en achetant un café fantaisie chez Starbucks. C’est votre choix, tant que vous vous faites plaisir.

Pour ma part, je suis en train d’épargner 40 000 $ afin de faire un versement initial pour l’achat d’une maison. Atteindre cet objectif d’épargne prendra de nombreuses années, et parfois je dois me récompenser pour célébrer mon progrès. Le mois prochain, j’aurai épargné 25 000 $, et j’envisage de me récompenser avec une belle bouteille de vin. Elle ne sera pas trop chère, mais elle sera quand même une récompense.

C’est en forgeant qu’on devient forgeron

Prendre l’habitude d’épargner de l’argent est difficile, mais plus vous le faites, plus cela sera facile. Vous gagnerez confiance en vos compétences et, finalement, le fait d’épargner de l’argent deviendra une seconde nature. Un petit objectif de 5 000 $ est un excellent début, et avant même de vous en apercevoir, vous serez juste comme moi en vous efforçant d’épargner 40 000 $ afin de faire un grand versement initial pour l’achat d’une maison. Suivez simplement ce guide, continuez à pratiquer et en peu de temps, vous deviendrez un pro en matière d’épargne.