Comment obtenir une augmentation salariale sans demander à votre patron

Date de publication : 30 septembre 2016
Par :
How to Give Yourself a Raise Without Asking Your Boss

Photo courtoisie de : William Iven

 

Budgétiser, épargner de l’argent et réduire vos dépenses font tous partie intégrante de l’amélioration de vos finances. Mais profiter de l’argent que vous avez déjà en main ne représente que la moitié de l’équation. L’autre moitié est de gagner plus d’argent. Vous pouvez établir un excellent budget, mais si vous ne gagnez pas beaucoup, vous aurez de la difficulté à avancer.

Malheureusement, le fait de gagner plus d’argent n’est pas aussi simple que de demander une augmentation salariale à votre patron. Plusieurs facteurs influent sur l’obtention d’une augmentation et, parfois, elle n’est pas une option viable.

Mais cela ne signifie que vous devez accepter votre taux de rémunération actuel. Il y a beaucoup de façons de maximiser vos gains potentiels sans demander une augmentation à votre patron.

Ajustez le montant de l’impôt à retenir

Attendez-vous un important remboursement d’impôt chaque année? Si oui, cela signifie que votre employeur retient trop d’impôt de votre chèque de paie chaque période de paie. Vous payez trop, et c’est pourquoi vous recevez d’importants remboursements d’impôt.

La plupart des employeurs calculent le montant de l’impôt à retenir selon une formule fournie par le gouvernement, mais vous pouvez demander à votre employeur d’ajuster ce montant. En ajustant le montant à retenir de chaque chèque de paie, vous recevrez plus d’argent chaque période de paie, sans devoir demander une augmentation salariale. Ensuite, cet argent peut être utilisé pour améliorer votre situation financière, au lieu d’être retenu par le gouvernement jusqu’au moment du remboursement d’impôt.

Utilisez tous vos avantages sociaux

La plupart des emplois à temps plein offrent un ensemble d’avantages de santé et de bien-être qui couvre une partie ou la totalité de vos soins dentaires et oculaires, vos médicaments sur ordonnance, et plus encore. Mais beaucoup de Canadiens ne tirent pas pleinement profit de ces avantages. Si vous avez des avantages sociaux, demandez à votre employeur un livret soulignant votre propre couverture et commencez à profiter de celle-ci.

Votre ensemble d’avantages comprend-il la massothérapie, la physiothérapie, ou l’acupuncture? Si oui, tirez-en profit! Ces avantages supplémentaires vous aident à rester sain et actif, donc ne les mettez pas de côté. Ils font partie de votre ensemble de rémunération global et devraient être utilisés ainsi.

Désinscrivez-vous des avantages sociaux

Si vous êtes célibataire et vous avez des avantages sociaux et médicaux, c’est très bien! Mais que faire si votre conjoint a un ensemble d’avantages similaires grâce à son emploi? Dans ce cas, il se peut que vous doubliez votre assurance maladie et que vous payiez plus que ce dont vous avez besoin.

Si vous et votre conjoint payent pour l’assurance maladie, déterminez qui parmi vous a le meilleur ensemble et annulez l’autre. Rien ne justifie que vous ayez tous les deux une assurance maladie facultative, surtout au Canada où tout le monde peut déjà accéder à notre système universel de soins de santé. Cette étape simple peut ajouter des milliers de dollars à vos revenus, selon la taille de votre entreprise.

Profitez du Programme de cotisation égale au REÉR

Si vous êtes l’un des Canadiens chanceux dont l’employeur offre un Programme de cotisation égale au REÉR, félicitations! Il est temps de commencer à profiter de cet argent gratuit.

Si votre employeur offre un REÉR collectif, vous pouvez y cotiser en retenant des dollars avant impôt directement de votre chèque de paie. Ensuite, votre entreprise versera un montant équivalent à ce que vous avez cotisé, jusqu’à un certain pourcentage, par exemple jusqu’à 5 % de votre salaire brut.

Dans cet exemple, si vous souhaitez cotiser 5 % de votre salaire brut à votre REÉR collectif, votre employeur versera également 5 %. En tirant profit de ce programme, vous vous donnez effectivement une augmentation salariale de 5 % sans devoir demander à votre patron!

Un avantage supplémentaire de ce programme est que vous pouvez l’utiliser afin d’épargner pour la retraite.

Par exemple, supposons que vous gagnez 45 000 $ par an. Votre employeur offre un Programme de cotisation égale au REÉR collectif et versera un montant équivalent à 5 % de votre salaire brut.

Vous cotisez les 5 % à votre REÉR collectif pour un montant total de 2 250 $ par an. Votre employeur contribuera également 2 250 $ par an, pour une contribution totale de 4 500 $. Si vous investissez cet argent avec un rendement de 5 % par an sur 25 années, vous finirez par épargner 222 969,82 $ pour la retraite!

Si votre employeur offre un programme de cotisation égale au REÉR et vous ne vous y êtes pas encore inscrit, assurez-vous de prendre le temps de le faire. Sinon, vous ne serez jamais en mesure d’accéder à l’argent offert par votre employeur et vous mettez de côté des revenus potentiels.

Apprendre à épargner, budgétiser et bien traiter votre argent est une excellente première étape pour mettre de l’ordre dans vos finances. Mais si vous voulez réaliser de vrais progrès en ce qui concerne vos finances, il est également important de gagner plus d’argent. En suivant les conseils ci-dessus, vous pourrez maximiser vos gains potentiels même si vous n’obtenez pas une augmentation salariale.